Maladies cardiovasculaires : ce que vous ne saviez peut être pas

myocardial infarction1

Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès en Europe. Plus précisément, elles représentent 54%  des décès chez les femmes et 43% chez les hommes. La maladie coronarienne à elle seule est à l’origine de 21% des décès chez les hommes et 22% chez les femmes. Par ailleurs, les femmes semblent être plus exposées aux AVC que les hommes.

De fait, elles présentent des symptômes liés aux maladies cardio-vasculaires dix ans plus tôt que les hommes. Elles sont également plus à risque peu après la ménopause.

 

Prévention des maladies cardio-vasculaires

La Société Européenne de Cardiologie recommande l’adoption de mesures spécifiques pour éviter les maladies cardio-vasculaires telles que l’infarctus du myocarde, l’accident vasculaire cérébral et la maladie artérielle périphérique. Les groupes à haut risque comprennent ceux qui ont des antécédents familiaux de maladie cardiaque, d’accident vasculaire cérébral, de diabète, d’hypertension, de dyslipidémie, et d’obésité.

 

Les mesures préventives recommandées sont les suivantes:

  • Arrêter de fumer/ chercher de l’aide auprès de centres spécialisés
  • Alimentation saine et équilibrée/ adoption du régime méditerranéen avec beaucoup de fruits, de légumes, de céréales, de légumineuses, de poisson, de poulet, d’huile d’olive et de viande rouge une fois par semaine
  • Activité physique régulière : activité d’intensité modérée pendant environ une demi-heure par jour/ marche rapide, vélo, natation
  • IMC < 30 kg/m2 : rendez-vous sur cet article pour calculer votre IMC
  • Pression artérielle < 140/90mmHg
  • Niveau de cholestérol total < 190 mg/dL
  • LDL (mauvais) cholestérol < 115 mg/dL
  • Glycémie à jeun inférieure à 110 mg/dL

Plus globalement, il est important d’adopter un mode de vie et un régime sains, d’arrêter de fumer et de réduire le stress.

Ce que vous ne saviez peut être pas sur les maladies cardio-vasculaires :

myocardial infarction

Dépister la maladie à travers les yeux…

Récemment, des études ont montré qu’il est maintenant possible de détecter la maladie via un diagnostic des yeux. En effet, dès l’adolescence, une forme de vascularisation peut être détectée dans les yeux (il s’agit d’un changement de la structure des vaisseaux sanguins dans la rétine) qui témoignerait d’un commencement de maladie cardiovasculaire.

 

Même sans jamais avoir souffert d’un taux élevé de cholestérol, d’hypertension, de diabète ou d’un cancer, il est possible de faire un infarctus ou un AVC

En dehors de ces antécédents pathologiques, il est possible de contracter ces maladies cardiaques. Les causes ne sont cependant pas encore parfaitement établies et demeurent donc toujours un sujet d’actualité dans la recherche scientifique.

 

Faire un bilan de santé une fois ne suffit pas à prévenir des maladies cardio-vasculaires

On préconise de faire un bilan de santé annuel dès l’âge de 45 ans, mais même si celui-ci déclare un organisme en bonne santé, cela ne veut pas forcément dire que vous n’aurez pas de maladies cardiovasculaires. L’anayse doit se faire régulièrement et les symptômes sont à surveiller de très près.

 

La prise de poids n’est pas forcément liée aux maladies cardio-vasculaires

Si le patient a un poids correct et ne se considère pas comme étant en surpoids, il ne doit pas pour autant conclure qu’il est à l’abri de ce genre de maladie. En effet, même si le poids reste stable, le taux de cholestérol élevé peut être déjà présent dans l’organisme et causer des infarctus.

 

L’apnée du sommeil peut entraîner des AVC et un infarctus

Cela consiste en l’interruption à fréquence répétée de la respiration pendant le sommeil pendant plus de 10 secondes. Si cette maladie n’est pas traitée, elle aura pour conséquence le développement de maladies cardio-vasculaires telles que l’AVC, l’infarctus du myocarde ou encore la dilatation aortique. Si vous souffrez d’une apnée du sommeil, il ne faut pas hésiter à consulter un cardiologue.

 

Le sport n’apporte que du positif aux personnes atteintes de maladies cardio-vasculaires

Le sport est une activité bénéfique pour le coeur. Rien de ce qu’il représente n’est dangereux pour le corps et cet organe en particulier. Bien sûr, il faut l’exercer avec modération et l’activité doit être adaptée à la situation du patient. Par exemple, il est déconseillé pour un senior de pratiquer un sport violent et/ou extrême au vu de son âge et de ses capacités. Mais en règle générale, le sport permettra de booster et tonifier le coeur.

 

Prévenir les maladies cardio-vasculaires… en allant consulter le dentiste !

Certaines bactéries présentes dans la bouche sont responsables des maladies cardio-vaculaires. Effectivement, les bactéries peuvent pénétrer la circulation du sang et donc toucher le système cardio-vasculaire et l’infecter.

 

Vous êtes soucieux de l’état de santé de votre coeur? N’hésitez pas à consulter un spécialiste :

 

cardiologue

 

Rédigé par l’équipe doctoranytime.be