La cataracte : pourquoi fait-elle peur ?

cataractes

La cataracte déclenche certaines appréhensions et peurs :  la peur de la douleur, la peur de perdre la vue, … focus sur la chirurgie de cette maladie.

Cataracte : définition, symptômes et causes

En temps normal, l’oeil en bonne santé a un cristallin transparent qui permet une bonne vision et une bonne transmission de l’information des yeux au cerveau. La cataracte est une maladie se caractérisant par une perte de transparence du cristallin, c’est à dire de la lentille à l’intérieur de l’oeil.

Lorsque cette maladie s’attaque à un individu, sa vue commence à se brouiller et la qualité de la vue diminue progressivement. La personne peut même voir double, et apercevoir de moins en moins les couleurs. La diminution de la vision est cependant très variable d’une personne à l’autre. L’évolution de la maladie est lente et indolore.

Le plus souvent, l’âge est la cause de la cataracte. Cependant, la maladie peut apparaitre suite à un diabète mal équilibré, un traitement sous cortisone ou suite à un traumatisme de l’oeil.

Quid du traitement ?

La chirurgie est la méthode de référence pour traiter la maladie. Elle consiste à remplacer le noyau du cristallin opacifié par un cristallin artificiel, un “implant intra-oculaire”.

La plupart des patients ayant subi une chirurgie de cataracte admettent qu’elle est simple et facile. L’opération, réalisée sous anesthésie locale, dure environ 15-20 minutes. Dès le lendemain de l’intervention, les patients peuvent reprendre la plupart de leurs activités quotidiennes. Pour éviter les infections postopératoires, il faut utiliser une ou deux gouttes ophtalmiques. Dans les jours qui suivent, la vision s’améliore progressivement.

L’opération de la cataracte doit être prévue à partir du moment où elle gêne le patient dans son quotidien, comme par exemple la conduite de nuit ou en plein soleil, la perte d’intensité des couleurs, la modification trop fréquente des lunettes nécessaires, etc.

ophtalmologie

Se faire opérer de la cataracte reste une opération chirurgicale, donc un risque est toujours présent. Mais de grandes avancées ont été réalisées dans ce domaine pour permettre une opération la plus efficace possible. Le dialogue doit être ouvert entre le chirurgien et le patient en termes d’informations sur la maladie, le déroulement de l’opération, etc.

Il est intéressant de savoir que la chirurgie de la cataracte peut aussi traiter les troubles de la réfraction tels que la myopie ou l’hypermétropie quine peuvent pas être totalement traitées par le laser. La biométrie oculaire est un examen préopératoire qui permet de calculer la puissance de l’implant destiné à chaque patient afin de retrouver une bonne vision de loin et de près.

 

Si vous reconnaissez les symptômes de la cataracte, n’hésitez pas à consulter un ophtalmologue afin de prévenir et traiter la maladie :

ophtalmologue

Consulter d’autres articles : Appendicite : qu’est-ce que c’est et quand faut-il s’inquiéter ?Rétinopathie diabétique

Rédigé par l’équipe doctoranytime.be