Les bienfaits de l’activité physique

Les bienfaits de l'activité physique

Nous sommes tous familiers de l’idée selon laquelle le sport est bon pour la santé et que, malheureusement, malgré les nombreux bienfaits de l’activité physique, la majorité d’entre nous n’en fait pas assez. Et pour cause, les différentes avancées technologiques n’ont de cesse de limiter pour l’Homme, le recours à une activité physique au quotidien. Et pour ne rien arranger, le contexte socio-économique des dernières années est tel que de moins en moins de gens sont enclins à intégrer une activité physique suffisante à leur planning.

Or, au vu des nombreux bienfaits de l’activité physique et de la situation actuelle, nos sociétés hyper sédentarisées en ont plus que jamais besoin. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, le surpoids et l’obésité ont atteint des proportions pandémiques, avec un taux de prévalence plus élevé dans les sociétés occidentales.

Retournons ensemble sur les bienfaits du sport pour l’être humain.

Surpoids et obésité

Une activité physique en quantité et qualité suffisante peut favoriser une perte de poids durable et sans séquelles. Le marché est en effet bondé de produits miracles censés permettre une perte de poids sans aucun effort. Mais retenez simplement ceci : la nourriture que vous consommez est le carburant de l’organisme. Toute votre énergie vient de là. Lorsque vous consommez moins de calories que nécessaire (et c’est souvent le cas), le corps procède au stockage du surplus. Et vous vous en doutez, cet excédent est stocké sous forme de graisse.

 

Du coup, puisque que techniquement il s’agit d’énergie stockée sous forme de graisse, la seule façon de s’en débarrasser efficacement sans devoir se soucier d’un quelconque effet secondaire néfaste c’est le sport. Une des méthodes est fortement plébiscitée pour le moment : le HIIT (entrainement fractionné). Bien sûr vous le sentirez dans votre chair, mais cette douleur ne sera que passagère. Notez également que les exercices ne doivent pas obligatoirement être intenses. Ainsi, pour perdre du ventre par exemple, rien ne vaut une bonne séance d’exercice de gainage des abdos.

Cependant, il faut surtout retenir que tout ceci n’aura un véritable impact que dans le cadre d’une bonne stratégie globale de perte de poids. Autrement dit, les changements n’ont pas uniquement lieu au niveau de l’activité physique, mais aussi au niveau des habitudes alimentaires. Bien entendu, le type d’activité et la durée des séances dépendent des individus

Entretenir une bonne condition physique

Par ailleurs, au-delà de cette approche de résolution du problème de la surcharge pondérale, le sport reste le meilleur moyen de prévenir ce fléau. Avec une activité physique plus ou moins intense et surtout régulière, on serait presque tenté de vous mettre au défi de devenir obèse. Mais cette métaphore ne doit pas vous faire surestimer ce qu’il est possible de réaliser en faisant du sport.

Aussi voir l’activité physique comme un remède à prendre lorsque la balance commence à afficher des chiffres embarrassants est la meilleure façon de goûter au célèbre effet yoyo. Le sport est un style de vie, et il n’y qu’en l’adoptant qu’on pleinement jouir de ses bienfaits.

 

Certes les bénéfices du sport sur la santé physique sont indéniables et très nombreux. Mais des chercheurs ont récemment abouti à la conclusion que le sport avait également un impact considérable sur la santé mentale.

L’humeur

Envie d’une bouffée de bonheur et de détente ? Impliquez-vous dans une activité physique. Que vous jouiez à un jeu, que vous vous entraîniez dans un gymnase ou que vous vous fassiez n’importe quel autre sport, l’activité physique déclenche des neurotransmetteurs au niveau du cerveau qui induisent la sensation de bonheur et de détente. Les sports d’équipe en particulier offrent une occasion de se détendre et de participer à un défi satisfaisant qui améliore votre condition physique. Ils offrent également des avantages sociaux en vous permettant de vous connecter avec vos coéquipiers et amis dans un cadre récréatif ; et pourquoi pas professionnel.

Le mental et la concentration

Une activité physique régulière vous aide à sauvegarder vos principales compétences mentales à mesure que vous vieillissez. Cela comprend la pensée critique, l’apprentissage et l’utilisation d’un bon jugement. Certaines études ont démontré qu’il était particulièrement plus utile d’associer activités d’aérobie et renforcement musculaire. Il est recommandé de participer à ce genre d’activité trois à cinq fois par semaine pendant au moins 30 minutes.

Stress et dépression

Lorsque vous êtes physiquement actif, votre esprit est distrait des facteurs de stress quotidiens. Cela peut vous aider à éviter de vous enliser dans des pensées négatives. L’exercice réduit les niveaux d’hormones du stress dans votre corps. Dans le même temps, il stimule la production d’endorphines. Ce sont des hormones de bonne humeur naturelles qui peuvent lutter contre le stress et la dépression. Les endorphines peuvent même vous rendre plus détendus et optimistes après un entraînement intense. Les experts s’accordent toutefois sur le fait que davantage de recherches de qualité sont nécessaires pour déterminer la relation entre le sport et la dépression.

La qualité du sommeil

Les sports et autres formes d’activité physique améliorent la qualité du sommeil. Vous vous endormez beaucoup plus vite et plus facilement après une bonne séance de sport. Et vous le savez sans doute déjà, mais rien ne vaut une bonne nuit de sommeil pour être d’attaque à affronter les difficultés du lendemain. Faites juste attention à ne pas faire du sport trop tard dans la journée. Les pratiques du soir quelques heures avant le coucher peuvent vous donner trop d’énergie pour être en mesure de trouver le sommeil facilement.

L’activité physique : conclusion

Comme nous venons de le voir l’activité physique n’est pas uniquement bénéfique pour garder la ligne et maintenir un poids idéal. S’activer apporte également de nombreux bienfaits physiologiques qui permettent d’atteindre une meilleure qualité de vie.

Les organismes de santé préconisent de participer à une activité d’intensité modérée au moins 2h30 par semaine – ou bien à une activité intense au moins 1h15 par semaine.

Il va sans dire que ne pas être en mesure d’atteindre cet objectif ne doit pas être une raison pour ne pas faire d’exercice du tout. Un peu d’activité physique c’est déjà bien, et beaucoup mieux que pas du tout.

 

L’équipe Doctoranytime