Journée mondiale de lutte contre la tuberculose, où en est la Belgique ?

tuberculose

Cette année encore, la Journée Mondiale de la Tuberculose sera l’occasion d’informer et de sensibiliser le grand public sur les différents moyens de lutter contre l’épidémie et de trouver de nouveaux procédés permettant d’enrayer la maladie.

En 2016, 1047 cas de tuberculose ont été déclarés en Belgique.  Il s’agit de l’un des pays les plus faibles en taux de patients atteints de tuberculose. D’après F.A.R.E.S. (le Fonds des Affections Respiratoires), la Belgique compte 9,3 cas de tuberculose pour 100.000 habitants.
Mais, même si la Belgique est considérée comme un pays dit «à faible incidence ou prévalence» (nombre de cas inférieurs à 10 par 100.00 habitants), ces cas de tuberculose sont plus élevés que dans les pays voisins.

Etat des lieux de la situation en Belgique.

Une concentration dans les grandes villes de Belgique

On recense les cas les plus nombreux auprès des grandes villes :

    • Bruxelles (Nombre de cas : 331 ; Incidence : 27,9/100.000),
    • Anvers (Nombre de cas : 103 ; Incidences : 19,9/100.000),
    • Charleroi (Nombre de cas : 40 ; Incidences : 19,8/100.000),
    • Gand (Nombre de cas : 30 ; Incidences : 11,7/100.000),
    • Liège (Nombre de cas : 29 ; Incidences : 14,7/100.000),
    • Namur (Nombre de cas : 9 ; Incidences : 8,1/100.000),
    • Bruges (Nombre de cas : 5 ; Incidences : 4,2/100.000).

Cet aperçu présente les chiffres du registre belge de la tuberculose (2016) :

Source : https://www.fares.be/fr/tbc-publications-rapports-epidemiologiques/

Les hommes et les personnes en situation précaire sont les plus touchés

Plus le système immunitaire de l’individu est faible, plus il sera exposé aux risques de contracter la tuberculose. Cette population à risque est principalement composée d’individus de nationalités étrangères, porteurs de la maladie venant de leur pays d’origine, mais aussi, les précarisés, marginalisés, sans domicile fixe. Les chiffres du rapport du FARES montrent également que les hommes sont considérablement plus atteints que les femmes (64% contre 36% de femmes). Parmi les individus de nationalité belge, les personnes âgées de plus de 75 ans sont les plus fréquemment touchées.
Le pneumologue, Claude Luyeye Bidi, membre de
doctoranytime.be ajoute qu’”avec l’avènement du VIH qui entraîne une co-infection (VIH et tuberculose), et la levée des frontières entre pays, qui a multiplié les flux de personnes, la maladie persiste encore en Belgique malgré un système de santé efficace.”

Des traitements efficaces grâce à un dépistage rapide

Plus de 84% des cas sont guéris via les traitements à long terme sous antituberculeux/antibiotiques pendant au moins 6 mois. Les organisations de santé, conseillent un suivi du traitement rigoureux car des cas de résistants pendant le traitement pourraient se développer en cas de manque de compliance. Cependant, ces cas là sont minoritaires en Belgique: 7% de mono résistance et 2% de multirésistance. Toutefois, ce phénomène doit faire l’objet d’une surveillance rigoureuse car il représente une menace pour la santé publique. Les cas de décès de tuberculeux, sont souvent constatés chez les personnes âgées qui étaient porteuses d’autres pathologies en dehors de la tuberculose.

Le Docteur Bidi, membre de doctoranytime.be conseille également : “d’être vigilant sur les patients présentant les symptômes suivants : toux au moins pendant 3 semaines, perte de poids, et transpiration nocturne. Ils doivent faire l’objet d’une première consultation le plus tôt possible et d’un suivi soutenu, afin de limiter au maximum le taux d’abandon de traitement.”
L’accent doit être mis sur l’image de la maladie par le grand public : “ce n’est pas une maladie honteuse, tout le monde doit être sensibilisé”. La clé de l’éradication de cette maladie repose sur une coordination optimale de tous les acteurs de santé : “La prévention et le dépistage doivent être au coeur de la stratégie des acteurs de santé surtout vers les groupes à risques”

Pour en savoir plus sur les mesures stratégiques pour lutter contre la tuberculose en belgique, consultez le site de FARES et l’association qui combat la lèpre et la tuberculose : Action Damien 

Ce contenu se base sur les données du site officiel des maladies affections respiratoires en Belgique : F.A.R.E.S. et des statistiques disponibles pour la Belgique par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

 

Article sous la direction du Docteur Bidi et de l’équipe doctoranytime

pneumologue

Consultez nos autres articles sur : Appendicite : qu’est-ce que c’est et quand faut-il s’inquiéter ?Hernie discale – Discectomie percutanée (nucléotomie)

Prenez rendez-vous avec un pneumologue :

pneumologue