Le vertige soigné par la kinésithérapie vestibulaire

vertige kinésithérapie

Atteint de déséquilibre ? De vertiges ? Votre pathologie est sûrement d’ordre vestibulaire ! En effet “le vestibule”, petit organe localisé dans l’oreille interne, est responsable du maintien de l’équilibre de la posture. La kinésithérapie vestibulaire intervient donc dans la perte d’équilibre. Quels sont les différents types de vertiges ? Pourquoi faire appelle à un kinésithérapeute pour se soigner ?

 

Les maladies du vertige

Avoir le tournis, voir votre vision virée d’un coup, … Tous ces symptômes témoignent d’un problème lié au vertige. Le vertige donne l’illusion que l’environnement tourne autour de soi sans que l’on ne puisse rien faire. Cette sensation est assez proche de l’état d’ébriété. Cette perte d’équilibre est parfois rattachée à l’ataxie (les troubles de la coordination).

Ce domaine regroupe plusieurs pathologies qui ont fait l’objet de recherches scientifiques poussées au fil des années. Voici la liste des différentes pathologies qui concernent directement la kinésithérapie vestibulaire:

Les vertiges positionnels

Les vertiges positionnels sont les plus fréquents chez le patient. On distingue deux types de vertiges positionnels :  le vertige positionnel du canal postérieur et le vertige positionnel du canal horizontal.

Le vertige positionnel du canal postérieur (VPCP) 

L’un des symptômes principaux est la présence  de violents vertiges passagers lorsque vous changez la position de votre tête. De surcroît, vous pouvez souffrir de vomissements et  de nausées. Ces instabilités quotidiennes peuvent être traitées par la kinésithérapie vestibulaire périodique. Le  kinésithérapeute  peut alors  adopter plusieurs traitements (la manœuvre libératoire, équitest, etc.).

Le vertige positionnel du canal horizontal (VPCH)

Cas plus rare, il se manifeste lorsque vous êtes en position couchée. Ce vertige-là, dure plus longtemps, mais est moins violent que le VPCP.

Les névrites vestibulaires

Il s’agit là, d’une pathologie assez violente qui peut durer plusieurs heures voire plusieurs jours. Il est dû à une lésion du nerf vestibulaire au sein de l’oreille interne. Le patient peut présenter des difficultés à marcher “droit”, des nausées et  des vomissements. Le kinésithérapeute vestibulaire intervient  alors dans le diagnostic de la pathologie.

La maladie de Ménière

Les vertiges de Ménière sont assez communs. Cette maladie a été découverte par Prosper Ménière en 1861. Ce vertige assez puissant pour vous aliter peut provoquer de violents acouphènes, des nausées, des vomissements,  des diarrhées et des sueurs abondantes. Ces vertiges peuvent durer très longtemps jusqu’à épuisement. Ce vertige peut causer des cas de surdité.

Les neurinomes du VIII ou du nerf acoustique

Cette pathologie est assez particulière, car elle constitue une tumeur bénigne au niveau du nerf acoustique ou VIII -ème paire crânienne. Elle cause une surdité progressive,  des acouphènes, et une  paralysie faciale. De plus, à terme elle peut exercer une compression du tronc cérébral. Dans ce cas-là, un suivi sérieux est de rigueur, une intervention chirurgicale peut être envisagée.

Le syndrome de Minor

C’est un syndrome rare qui résulte d’une mal formation du canal supérieur: la déhiscence (ouverture spontanée) du canal semi-circulaire. Le patient peut souffrir d’acousie (entendre les sons de façon amplifiée), ou/et de surdité, de perte de mémoire à court ou/et moyen terme.

Les acouphènes ou “bourdonnements sonores” peuvent apparaître lors de maladies du vertige, et sont des symptômes récurrents auprès des patients.

 

Vers qui peut-on se tourner ? 

On peut évidemment se tourner la kinésithérapie vestibulaire, mais aussi, l’ostéopathie. Les cas les  plus graves nécessitent l’intervention d’un neurologue. L’ostéopathe quant à lui  peut intervenir en complémentarité du kinésithérapeute vestibulaire. L’homéopathie peut apporter une solution un peu plus légère lors de cas de vertige bénin grâce au cocculus indicus, phosphorus 9, Bryonus alba.

vertige kinésithérapie

Les causes du vertige

Ces sensations giratoires ont des causes assez floues. Il peut s’agir d’un virus ou d’une infection. Dans certains cas de grippe ou de sinusite, le nerf vestibulaire responsable du bon équilibre est affecté. Les informations sur la position du corps par rapport à l’espace ne sont  plus transmises correctement au cerveau, l’équilibre du patient est affecté.

Le mal des transports peut être également soigné par les kinésithérapeutes vestibulaires en quelques séances.

 

Où trouver l’adresse d’un praticien proche de son domicile ?

La kinésithérapie est une discipline très diverse. Pour en savoir plus, consultez notre article sur la Kinésithérapie en Belgique. Pour trouver un kinésithérapeute en 3 clics, rendez-vous sur :

Kinésithérapeutes bruxelles, Kinésithérapeutes ixelles, Kinésithérapeutes uccle, Kinésithérapeutes anderlecht

 

Rédigé par Alicia de l’équipe doctoranytime.be

Consultez aussi nos articles sur : La kinésithérapie respiratoire7+1 conseils pour éviter la douleur au cou,et Les kinésithérapeutes en Belgique