Kinésithérapie pédiatrique : Top 5 des conseils qui rassurent votre enfant

kinésithérapie pédiatrique

La kinésithérapie ne s’adresse pas qu’aux adultes mais aussi aux différentes souffrances et douleurs que peut rencontrer votre enfant. Cette spécialisation est connue sous le nom de kinésithérapie pédiatrique.

L’enfant peut être atteint d’un problème neurologique, orthopédique, cardio-respiratoire, et/ou métabolique. Cela signifie que, si votre enfant présente des troubles du sommeil, respiratoires ou des déficits psychomoteurs vous pouvez vous adresser à un kinésithérapeute.

La kinésithérapie : dans quels buts ?

La stimulation qui découle du plan de rééducation kinésithérapeutique a pour but d’éveiller chez l’enfant ses fonctionnalités psychomotrices afin de le développer tout en l’aidant à acquérir les différentes étapes du développement psychomoteur.

Caractéristiquement, le kinésithérapeute utilise des techniques ludiques, à travers un traitement qui se fait de manière précoce pour accompagner l’enfant le plus tôt possible tout en entretenant un dialogue avec les parents et en leur donnant des conseils tout au long de la prise en charge.

Le kinésithérapeute travaille en lien avec le logopède, le (neuro-) pédiatre, le (neuro-) psychologue ou encore l’ergothérapeute dans ce type de traitement.

Les pathologies traitées par la kinésithérapie pédiatrique :

Selon le domaine dans lequel s’inscrit la pathologie, le kinésithérapeute met en place un plan de rééducation afin de stimuler l’enfant et de le diriger vers le « bon chemin ».

L’enfant peut souffrir de pathologies courantes telles qu’une entorse, fracture, un torticolis, une plagiocéphalie (« tête plate ») ou autres, mais également de pathologies neurologiques, d’origines cérébrales ou non, telles que l’infirmité motrice cérébrale, un traumatisme crânien, une maladie neuromusculaire (dystrophie de Duchenne,…), un Spina Bifida, une paraplégie ou tétraplégie d’origine médullaire.

Il existe néanmoins un domaine d’action de la kinésithérapie pédiatrique un peu moins connu résultant de troubles, qui ne sont pas forcément définitifs, du développement psychomoteur tels que les troubles d’apprentissages, les troubles « dys », les problèmes d’hyperactivité ou encore de graphomotricité (écriture).

 

Top 5 des conseils pour la séance de kinésithérapie de votre enfant :

 kinésithérapie pédiatrique

La première séance de kinésithérapie peut constituer un réel stress pour votre enfant.

Non seulement il arrive chez une personne qu’il ne connaît pas, mais il va également devoir réaliser certaines performances sous les yeux du thérapeute et de ses parents qui risqueraient, selon lui, de le juger. Il est donc très important de tout faire pour qu’il soit en confiance, aussi bien du côté du thérapeute que de ses parents, afin qu’il vienne avec un esprit serein et enthousiaste aux séances.

Voici donc une liste, non exhaustive, de conseils pouvant permettre à votre enfant d’être à l’aise et en confiance :

1- Amenez avec vous des objets qu’il aime et qui le rassurent : doudous, livres, etc. Votre enfant sera plus en confiance et ces objets pourront être utilisés lors de différents exercices;

2- Habillez-le avec des habits douillets, faciles à enlever et à remettre, dans lesquels il se sent bien;

3- Prenez de quoi le changer si besoin. Il est possible que la séance de kinésithérapie dure plus d’une demi-heure (en fonction de la pathologie). Si c’est le cas, il faut prévoir le nécessaire pour que votre bébé ou enfant soit au sec et à l’aise à tout moment;

4- Communiquez sans réserve avec le kinésithérapeute. Etant donné que la crainte chez les mamans et papas est de voir leur enfant souffrir des manipulations du kinésithérapeute, il faut à tout prix que la communication se fasse entre vous et votre praticien.

5- Valorisez votre enfant avant et en fin de séance pour lui montrer que vous êtes fier de lui, peu importe son âge et ses performances, et qu’ainsi il sente une atmosphère positive autour de lui.

 

Si votre enfant est encore un nourrisson, il est important de le rassurer et de vous rassurer par la même occasion. Le kinésithérapeute est un praticien agréé qui met à disposition son expertise dans le respect du bien-être de l’enfant ou du bébé.  

Petit bonus : Faites un massage à votre bébé

kinésithérapie pédiatrique

D’une part, le massage “plaisir” appliqué au bébé ou à l’enfant plus âgé se fait dans le but de le relaxer, le rassurer suite à un traumatisme ou de simplement créer un moment privilégié avec les parents.

Il favorise la prise de contact entre vous et votre enfant mais également la conscience qu’il aura de son corps.

D’autre part, le massage “soin” est utilisé afin de soulager les maux du bébé, comme des coliques (spasmes du côlon ou des abdominaux) ou les douleurs des dents.

Voici, un exemple de réalisation d’un massage que vous pouvez faire à votre enfant qu’il soit nourrisson ou plus âgé.

  1. – Faire des cercles légers avec la paume de la main sur le haut de la tête de votre bébé.
  2. –  Appliquer de l’huile sur les pieds et les jambes en massant doucement de manière circulaire.
  3. – Faire des petits cercles sur la plante des pieds, écartez les doigts de pieds.
  4. – Faire comme si vos mains étaient des bracelets que vous enfiliez autour des chevilles (jambes) de votre bébé tout en remontant doucement vers le haut des cuisses.
  5. – Placez votre main coté paume sur le thorax de votre enfant (ou le dos si vous placez votre enfant sur le ventre, tout en faisant attention à mettre sa tête sur le côté) et réalisez des « 8 » doucement.
  6. – Finir le massage par les bras de votre enfant, en réalisant la même technique des bracelets qu’au point 4 en se dirigeant de son poignet vers ses épaules.  

 

Co-rédigé par V. Grellet, kinésithérapeute chez doctoranytime et Alicia P, responsable blog de l’équipe doctoranytime.be

grellet

Consultez nos conseils sur : Les pleurs de bébé comment réagir ?Bronchiolite bébé: 13 conseils pour votre nourrisson et Parlons vaccination : guide de 0 à 12 ans

Pour trouver votre kinésithérapeute pédiatrique le plus près de chez vous :

Kinésithérapeutes bruxelles, Kinésithérapeutes ixelles, Kinésithérapeutes uccle, Kinésithérapeutes anderlecht